Damien LE BARILLIER nous parle référencement et nous éclaire sur les codes, c’est parti !

Il ne faut pas se voiler la face : lorsque l’on écrit du contenu, c’est dans le but d’être lu. Que l’on soit auteur, journaliste ou rédacteur de contenu web, l’objectif premier est toujours de trouver son public.
Cependant, le domaine de la rédaction web a ceci de particulier que pour être visible, il faut optimiser son article afin d’obtenir le meilleur référencement possible dans les moteurs de recherche. En effet, même la plume la plus habile peinera à trouver des lecteurs si elle ne répond pas aux exigences de Google et autres. Mais voilà : améliorer un texte afin d’avoir un positionnement supérieur nécessite beaucoup de travail et de respecter des étapes précises.

Optimiser un article web nécessite de la recherche

Avant de rédiger des contenus, le rédacteur web (ou la rédactrice web) doit effectuer un travail de recherche en amont. En effet, s’il veut créer du contenu pertinent afin d’atteindre la première page des moteurs de recherches, voire même figurer parmi les premiers résultats, il doit se documenter et faire preuve de curiosité.

Comprendre les attentes du client pour améliorer son positionnement

Pour rédiger le contenu d’un site web, les rédacteurs web doivent impérativement comprendre les attentes de leurs clients. Que cherchent-ils ? De la visibilité ? Plus de trafic ? Vendre des services ? Sans doute les trois, et c’est au créateur de contenu de trouver comment atteindre ces objectifs

La curiosité, l’arme du rédacteur SEO

Quand on fait de la rédaction SEO (pour Search Engine Optimization ou Optimisation pour les Moteurs de Recherche), on n’est pas forcément expert du sujet à traiter. Vous pourriez très bien vous retrouver à écrire sur des thèmes très variés allant des espadrilles aux cloisons alvéolaires, en passant par les tables de manucures. Vous pouvez également avoir à écrire du contenu sur des sujets qui vous dépassent complètement comme les sous-vêtements pour bébés. Dès lors, il faut faire preuve d’une grande curiosité afin d’enrichir vos connaissances et de ne pas hésiter à lire énormément, faire des recherches, consulter les forums peuplés de spécialistes, et même poser des questions à votre client qui est normalement la référence dans son domaine.

Rédaction et création de contenu

Une fois le travail de recherche effectué, on peut passer à la rédaction de contenu. Mais écrire pour le web impose certaines contraintes que nous allons détailler ci-dessous.

Renoncer au superflu

L’optimisation du contenu passe par le renoncement. Pour écrire des articles optimisés, il faut savoir oublier son style « littéraire ». Cela veut-il dire qu’on ne doit pas bien écrire ? Non mais la priorité doit être accordée à l’efficacité afin de garantir la meilleure expérience utilisateur possible. Cela veut dire qu’il faut être pertinent et aller droit au but, donner l’information que cherche le visiteur sans faire de remplissage car il faut garder en tête que l’internaute n’accordera que quelques secondes à votre article avant de décider si oui ou non, il est digne de valeur. Vous devez donc structurer votre contenu rédactionnel pour capter son attention. Pour vous aider, vous pouvez consulter cette liste de conseils précieux.

Rédiger du contenu attractif

Évidemment, on attend de vous du contenu de qualité sur votre site internet. Il faut donc penser sa stratégie de contenu afin d’avoir un bon référencement et d’essayer de terminer en tête des résultats de recherche Google. Imaginons par exemple que vous souhaitiez ouvrir un blog dédié aux bonnes adresses de votre ville. Vous pourriez alors décider d’orienter la rédaction de vos textes vers la description des restaurants que vous appréciez. Seulement, vous limiteriez l’indexation du contenu de votre site. Afin de rédiger des articles pertinents, il convient de vous interroger sur ce que cherche vos visiteurs potentiels. Intéressez-vous aux questions qu’ils peuvent poser dans un moteur de recherche. Vous verrez alors que bien souvent, les internautes veulent savoir quelle est la meilleure adresse, la moins chère, celle qui permet de manger en grandes quantités. Il faudra donc orienter l’écriture de vos textes afin qu’ils soient optimisés. Est-ce pour autant suffisant ? Non.

L’optimisation SEO incontournable

L’optimisation des contenus ne se limite pas à une écriture efficace, il faut aussi employer d’autres tactiques plus techniques afin de pouvoir bénéficier de l’algorithme de Google, être lu et gagner en popularité.

Méta-titre / Méta-description

Pour que vos pages web soient bien positionnées, il faut notamment travailler leur méta-titre ainsi que leur méta-description qui seront visibles dans les résultats de recherche. Voyez-les comme la pointe de l’iceberg qui captera l’attention de l’internaute et l’incitera à cliquer sur vos pages web.
Attention, évitez à tout prix les annonces racoleuses et les descriptions mensongères : ce n’est vraiment pas une bonne stratégie sur le long terme.

Mots-clés et Cocon sémantique

Vous connaissez certainement le principe du mot-clé et l’intérêt d’avoir un mot-clé principal. Rappelons-le, l’idée est d’avoir un mot, un groupe de mots ou une expression au cœur de votre article. Mais connaissez-vous le principe du cocon sémantique ? L’idée, développée par Laurent Bourrelly, est d’organiser vos pages en branches isolées à l’intérieur desquelles les articles seront liés par l’utilisation de mots appartenant au même champ sémantique. C’est une étape obligatoire afin que Google comprenne de quoi votre site web parle. Si vous voulez en savoir plus, nous vous conseillons cet excellent article qui éclaircit cette notion obscure.

Maillage interne et Maillage externe

Enfin, il est important de savoir jouer avec les liens internes et les liens externes : c’est ce qu’on appelle le netlinking. Ils jouent des rôles différents, mais sont tous deux indispensables. Un lien interne renvoie vers un autre article de votre site et permet en quelque sorte de faire profiter une autre page de la « popularité » de la page sur laquelle il se trouve. Ainsi, il est important de penser à placer un lien interne dans votre introduction lorsqu’il renvoie à une catégorie plus générale et dans la conclusion lorsque vous souhaitez ouvrir le débat et diriger les lecteurs vers un sujet annexe.
Pour le maillage externe, on parle aussi de backlinks. Quand vous les utilisez dans un article, ils vont servir à citer des sources de qualité qui font autorité dans leur domaine. Vous l’aurez compris : si vous êtes vous-même expert dans votre champ d’activité et que vos textes sont bien écrits, il y a de fortes chances que d’autres sites mettent en place des liens entrants vers vos pages. Et les moteurs de recherche adorent cela !

Parfaire un texte pour améliorer son positionnement : un travail de professionnel

Nous arrivons au bout de notre aperçu des différentes techniques à votre disposition pour écrire sur le web. Rédiger un article et l’optimiser afin d’obtenir le meilleur référencement naturel possible et de gagner en notoriété ne s’improvise pas. Séduire les algorithmes et les internautes est un véritable travail : c’est pour cette raison que les clients, que l’on parle de particuliers ou de très grandes entreprises, font appel à des experts en mesure de satisfaire leurs attentes.


Retrouver Damien LE BARILLIER sur Linkedin

Laisser un commentaire