Tout adulte peut bénéficier de ses droits CPF durant sa vie active. Mais qu’en est-il de la période de retraite ? Les bénéficiaires perdent-ils leurs acquis ? La réponse est OUI.
Alors, ce serait dommage de ne pas en profiter, n’est-ce pas ? Il existe plusieurs moyens pour mobiliser ses droits CPF en retraite : si vous cumulez retraite et emploi ou si votre dossier CPF a été validé à temps. Mais pas de panique, on vous explique comment faire pour bénéficier d’une retraite riche en apprentissages !

apprendre à la retraite

Pourquoi le CPF attire les séniors ?

La formation continue intéresse de plus en plus les séniors qui cherchent à se maintenir dans la vie active. Il existe diverses raisons pour vouloir enrichir ses connaissances.

Certains anticipent le recul de l’âge de départ à la retraite et peuvent percevoir cette action comme un moyen efficace de préserver leur employabilité.

Un autre public trouve en la formation un moyen de renouer avec un projet plus personnel, délaissé durant leur vie active.

Quel que soit l’enjeu, tous les motifs sont bons pour approfondir ses connaissances et il n’y a pas d’âge pour apprendre !

pas d'âge pour apprendre

L’activité en retraite : 2 situations possibles pour le CPF

Que vous ayez tiré un trait définitif sur votre vie professionnelle, ou que vous exerciez un emploi partiel, voici 2 cas de figure qui peuvent donner lieu à un maintien de votre activité.

Le Cumul Emploi Retraite plébiscité par les indépendants

Il existe un dispositif pour cumuler retraite et vie professionnelle : le CER.
Selon l’enquête Emploi de l’Insee, en 2019, 26,2 % des pré-retraités entre 55 ans et 59 ans sont en situation de Cumul Emploi Retraite (CER), soit 8,5 points de plus qu’en 2014. L’enquête démontre également que « plus de quatre retraités sur dix en situation de CER occupent un poste de cadre ou sont indépendants ».

Au vu de l’enquête, le CER semble plébiscité par les travailleurs indépendants, artisans, commerçants et chefs d’entreprise.
Ces derniers ont pu faire de leur travail la passion de toute une vie et, bien souvent, n’abandonnent pas immédiatement leur activité.

Qu’en est-il des travailleurs salariés ?

Les salariés peuvent entretenir des liens moins forts avec le monde de l’entreprise que les travailleurs indépendants. La rupture de l’activité peut donc se montrer plus franche et le changement de rythme de vie, plus brutal.

Une fois le monde de l’entreprise laissé derrière soi, se trouver de nouveaux objectifs semble parfois une tâche ardue.

Mais la retraite peut aussi être une formidable période pour commencer une nouvelle vie en reprenant un projet personnel mis de côté durant des années.

A ce titre, les voies orientées vers la transmission ont souvent le vent en poupe, comme :

  • L’écriture d’une autobiographie, ou d’un roman,
  • L’accompagnement, le coaching,
  • L’animation d’ateliers thématiques

Partager sa passion, son savoir-faire ou même ses mémoires peuvent procurer beaucoup de gratification à ceux qui s’y adonnent.

C’est pour cela que, de nombreux séniors envisagent de suivre une formation afin de bien préparer leur fin de carrière et se construire de nouveaux projets, plus personnels.

 

transmission des connaissances en retraite

Peut-on se former à tout âge avec le CPF ?

Le CPF a été conçu pour financer un projet de formation professionnelle. Donc, à partir du moment où le bénéficiaire fait valoir ses droits à la retraite, à taux plein, le compte CPF cesse d’être alimenté.

Il existe cependant 2 moyens de disposer de ses droits CPF en retraite :

Mobiliser son CPF, dans le cadre d’un CER

En cas de reprise d’activité après le départ en retraite, si la retraite est liquidée à taux minoré (avec décote), il devient possible :

  • de réactiver son CPF,
  • de cumuler de nouveaux droits à la formation, 
  • de les mobiliser.

C’est une bonne nouvelle pour les séniors en Cumul Emploi Retraite.
Toutefois, il existe un moyen de bénéficier de ses droits, alors même que vous avez totalement cessé votre activité ; la voici.

Valider sa formation, avant son départ en retraite

Vos droits CPF sont disponibles jusqu’à la veille de votre départ !
Pour pouvoir en bénéficier à la retraite, il vous suffit de valider votre inscription auprès de l’organisme de formation avant de quitter votre activité.

Pour ce faire, voici les étapes à suivre :

  • Rendez-vous sur mon compte formation, la plateforme officielle,
  • Connectez-vous avec France connect
  • Choisissez votre formation
  • Créez votre dossier d’inscription

De son côté, l’organisme vérifie l’adéquation entre votre demande et la formation proposée (s’il y a des prérequis, notamment) et valide votre dossier.

Vous serez alors contacté(e) par l’école qui vous remettra tous les documents nécessaires pour compléter votre dossier : ex. bon de commande, conditions contractuelles, programme de formation …

À la suite de cela, vous pourrez confirmer définitivement votre inscription, sur votre compte. Cette validation définitive devra intervenir avant la date officielle de votre départ en retraite.

Étant donné que les étapes d’inscription peuvent prendre plusieurs semaines, nous vous conseillons de commencer vos démarches bien avant votre cessation d’activité.

cpf en retraite

CPF : pour une retraite active, en avant !

Avec tous nos conseils vous n’avez plus d’excuses pour ne pas suivre la formation de vos rêves !
Et si vous avez toujours besoin d’aide, n’hésitez pas à suivre nos astuces pour bien choisir sa formation !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire