Les bancs de l’école sont loin derrière vous. Votre travail actuel est répétitif, vos connaissances plus qu’acquises et vos tâches vous semblent sans saveur. Pas de doute, vous avez fait le tour, votre cerveau crie famine. Besoin d’apprendre, d’évoluer, de mobiliser vos neurones. Oui, mais est-ce encore possible à mon âge ? Est-ce le bon moment ? Être étudiant à nouveau avec mon niveau ? L’élasticité du cortex cérébral est la même pour tout le monde, alors pourquoi pas vous ?

Quand développer ses compétences ?

Souvent, on juge à tort que ce n’est pas le moment. Les heures de cours, les devoirs, les examens. Tout cela semble insurmontable pour l’adulte qui envisage d’élargir ses compétences. Certes, les capacités cognitives diminuent aux alentours de 30 ans, mais cela ne réduit pas notre capacité d’analyse et encore moins notre aptitude à apprendre. Le principal obstacle pour l’adulte, c’est… La PEUR ! Comme l’explique Serge Boimard, elle est déjà présente chez les jeunes à l’entrée au collège. L’enfant la surmonte avec l’écoute et la cohésion du groupe. L’adulte, lui doit, prendre son courage à deux mains et se mettre en marche, portant sa foi en étendard au-delà des craintes !

Le bon âge pour se former

Le cerveau des enfants est vif, ils apprennent comme des éponges. C’est un fait, il faut en vieillissant consacrer plus de temps pour assimiler de nouvelles informations et les mettre en pratique. Cependant, l’expérience transforme la manière d’interaction entre les neurones. Chaque pratique, laisse une empreinte qui renforce les synapses. De nombreuses études scientifiques ont démontré la docilité des méninges à travers les âges. L’activité cérébrale est une composante importante, les traitements de la maladie d’Alzheimer en témoignent. Les exercices de mémorisation à travers les mots croisés permettent de ralentir l’avancée de la maladie. L’humain est curieux par nature, il apprend toute sa vie, à tout âge. Un autre facteur clé intervient aussi, c’est l’envie.

Étudier et vivre avec son époque

À l’heure du digital et des algorithmes, il est nécessaire de s’adapter pour vivre, étudier et évoluer avec son époque. L’entrée du télétravail dans le quotidien a exigé une modification de notre manière de besogner. Nous avons dû découvrir comment nous servir des outils informatiques et des multiples applications à notre portée pour acquérir de nouvelles compétences et communiquer. Il est indispensable, pour vivre avec son temps, d’apprendre, et ce, à n’importe quel âge. Pour briser l’isolement du confinement, nos proches et nos aînés se sont formés sur Zoom, WhatsApp, pour garder le lien familial et social. Les formations se font en distanciel en raison du contexte sanitaire. Notre acclimatation à travers les générations prouve bien que nous pouvons assimiler à tout moment de la vie. Les motivations et les croyances sont des moteurs incroyables.

Reprendre les chemins de la formation

Alors apprendre à tout âge ? Vous doutez encore, pourtant vos tests vous prouvent que vos connexions sont normales, vos synapses sont dans les starting-blocks et vos oreilles sont toutes ouïe ! Et si aujourd’hui était le bon moment pour découvrir la formation qui va booster votre existence !

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire