Christelle Bordet nous emmène dans son cheminement vers la rédaction web. C’est par ici !

Vous aimez écrire ? Vous êtes curieux de tout, ouvert d’esprit, vos posts font mouche et vous aimeriez transformer votre plume en activité quotidienne rémunérée ?
Depuis l’avènement d’internet, produire des contenus rédactionnels pour le web est devenu un vrai métier. Le rédacteur web doit savoir rédiger des fiches produits, des articles de blogs, des newsletters, des posts de réseaux sociaux ou encore des e-books. Et tout cela sur des sujets généralistes ou hyper spécialisés.
Vous êtes tentés ? Voici quelques clés pour appréhender le métier de rédacteur web.

Les missions du rédacteur web

Les missions du rédacteur web sont variées et dépendent de chaque client.

Mais qu’il soit freelance ou salarié, le rédacteur web est toujours chargé de la rédaction de contenus optimisés pour des sites web. L’objectif est d’offrir du contenu de qualité afin d’attirer le lecteur, le capter, le captiver, le fidéliser et le conduire parfois in fine à un acte d’achat.
Vous l’avez déjà compris, rédiger professionnellement pour le web est bien différent de rédiger pour son plaisir ou pour son propre blog.
En effet, écrire pour le web est une écriture sous contrainte. Il faut bien sûr séduire le lecteur, mais aussi, et c’est là une facette du métier à laquelle on ne pense pas d’emblée, séduire les moteurs de recherche et particulièrement le grand manitou : Google.

Pour cela, le rédacteur web doit utiliser sa plume, mais aussi des techniques qui vont permettre d’accroître la visibilité du site de son client au sein des moteurs de recherche. Il doit donc connaître et appliquer les méthodes de référencement naturel, les fameuses règles du SEO.

Les qualités du rédacteur web

Tout cela est très séduisant, mais avez-vous le bon profil pour réussir dans la rédaction web ?

Pour se lancer dans ce domaine, il est important :

• de savoir écrire. Exit les approximations, les fautes d’orthographe et les erreurs de conjugaisons. Il faut aller à l’essentiel, produire du sens et offrir au lecteur une réponse claire, nette et sans bavure. Tout cela avec style et concision.

• d’avoir en tête que le contenu rédactionnel doit être optimisé pour la lecture sur écran, qui diffère totalement de la lecture sur papier. La lecture sur écran fatigue les yeux et s’effectue le plus souvent dans des conditions aléatoires (dans les transports ou dans un environnement bruyant). Il faut donc réussir à capturer rapidement le lecteur pour qu’il ne scrolle pas dès les premiers mots.

• d’être curieux de tout et de savoir approfondir des sujets qui, a priori, ne sont pas excitants. Le rédacteur doit s’adapter aux sujets, aux demandes de ses clients et au style demandé.

• de synthétiser les informations et s’assurer de leur pertinence et de leur véracité. Le rédacteur web dois chercher des sources fiables et ne pas s’attarder à faire des recherches sur des sites fantaisistes.

• d’être méthodique, organisé et rigoureux. Il faut respecter le briefing de son client et rendre un travail conforme à ses attentes.

Bref, le rédacteur web doit aimer travailler et s’intéresser à tous les sujets, tout en n’oubliant jamais que le lecteur qui dévore ses mots n’est pas un robot, mais bien un humain !

Les formations pour accéder au métier de rédacteur web

Vous êtes décidés à vous lancer ? Bravo !
Mais avant de plonger dans le monde de la rédaction web, il reste une étape à franchir, celui de la formation.
Si vous venez de décrocher le bac, c’est par là.
Si vous avez un projet de reconversion, vous avez deux options : la formation en autodidacte ou la formation payante.
Beaucoup de rédacteurs web sont autodidactes, le métier ne demandant pas de diplôme particulier et n’étant pas réglementé. Pour se former soi-même, rien de tel qu’internet ! On y trouve des tas de sites et de blogs consacrés à la rédaction web. Les réseaux sociaux permettent aussi de découvrir des rédacteurs web pros qui prodiguent quantité de conseils indispensables.

Se former seul demande du temps et un investissement personnel important, mais permet une immersion totale dans le processus de recherche et de synthèse, un avant-goût du métier …

S’offrir une formation payante est une solution plus rapide. Il existe une offre pléthorique de formations en ligne sur le net. Vous affinerez votre choix en glanant des avis d’anciens élèves, en comparant les durées des formations, leurs coûts et la possibilité ou non de financer la formation par Pôle Emploi ou votre CPF. Un bon plan ? Pourquoi pas ici ?

Alors, convaincu ?

On l’a vu, écrire pour le web est un vrai métier. Il ne suffit pas d’aimer écrire, il faut aussi savoir respecter une méthodologie, des règles rédactionnelles précises et maîtriser les techniques d’optimisation.

Mais on se rassure, tout cela s’apprend !


Retrouver Christelle Bordet sur Linkedin

Laisser un commentaire