Face au manque de reconnaissance de leur profession, les auteurs ont pris la parole. Début mai 2021, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a mis en place une campagne choc sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Pour sensibiliser l’opinion et faire évoluer une profession mise à l’écart des décisions politiques. Représentativité, clarification du statut, contrat de commande sont autant de revendications portées par la Charte des auteurs afin de faire valoir leurs droits.
Le mouvement #créerestunmétier est ainsi né et gagne du terrain …

créer est un métier par la Charte

La Charte dévoile sa campagne choc : #créerestunmétier

Il y a quelques semaines, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a lancé une opération de sensibilisation sans précédent sur les réseaux sociaux avec l’hashtag #créerestunmétier. L’association de défense des droits des auteurs dénonce alors une absence de statut, des difficultés pour bénéficier de leurs droits sociaux, et plus généralement : une mise à l’écart des décisions politiques concernant les auteurs.

la charte des auteurs

La défense du droit des auteurs : histoire d’un combat

En 2019, le Ministère de la Culture confiait à Bruno Racine l’édition d’un rapport sur les mutations rencontrées par le secteur de la création, depuis 30 ans. L’objectif de cette démarche était d’adapter les politiques publiques en faveur des auteurs, artistes et créateurs. Des idées novatrices ont émergé de ce rapport comme le « Contrat de commande », visant à encadrer et rémunérer le travail créatif de l’écrivain en amont de l’exploitation d’une œuvre.

Or, si le rapport L’auteur et l’acte de création a suscité l’espoir auprès de toute une profession le 22 janvier 2020, qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

rapport Racine
Le rapport Racine

Le plan 2021-2022 reçoit un accueil mitigé de la Charte

Au grand damne de la profession, le nouveau plan porté par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot ne se prononce pas pour l’évolution radicale attendue par les auteurs.
En effet, même si la détresse des auteurs est éminemment reconnue, la Charte déplore un manque d’ambition quant à l’évolution de leur statut dans le Programme de travail 2021-2022.

Les aides financières perdurent, en revanche aucune réforme profonde sur le droit des auteurs n’est envisagée ; ce qui enterre définitivement tous les espoirs mis au jour par le rapport Racine l’an passé.
C’est cette dernière annonce parue en mars 2021 qui a mis le feu aux poudres.

la Charte défend le droit des auteurs

Quelles sont les revendications la Charte ?

Au nom des 270 000 auteurs français, l’association exprime plusieurs revendications sociales :

  • La définition d’un statut professionnel
  • La reconnaissance et la rémunération du travail créatif
  • Une vraie représentativité ; et la tenue d’élections professionnelles
  • La mise en place d’un opérateur public dédié
  • Une politique volontariste en faveur de la diversité et l’égalité

L’idée de cette action est de mobiliser un maximum d’auteurs, de relayer massivement la campagne sur les réseaux sociaux afin de gagner en visibilité à l’instar du mouvement #metoo.

cadre proposé par La Charte

Envie de rejoindre le mouvement ?

Si vous aussi vous souhaitez prendre part à l’action collective, la Charte mets à la disposition des auteurs un cadre accompagné du slogan #créerestunmétier, en libre téléchargement. Vous affirmerez ainsi votre soutien aux revendications portées par l’association de défense des droits des auteurs !

Laisser un commentaire