Wendy Macé

Wendy Macé
Rédactrice web SEO

Bonjour Wendy, raconte-nous ce qui t’a amenée vers la rédaction web

En 2019, après la naissance de ma fille, j’ai commencé à chercher d’autres orientations. En regardant sur Internet, j’ai découvert la rédaction web. Comme j’adore écrire, je me suis dit : « pourquoi ne pas se lancer dans cette voie ? » La période du covid m’a confortée dans mon idée.

Je me suis dit que cela me permettrait d’allier ma passion de l’écriture et l’univers du tourisme dans lequel j’exerce depuis des années. En fait, après une LEA et un master en marketing et tourisme, j’ai beaucoup voyagé. D’abord avec Erasmus (à Malaga), puis dans plusieurs pays du monde. Ensuite j’ai travaillé en agence de voyages, puis au CE d’une entreprise de transport public.

Et pourquoi t’orienter particulièrement vers la rédaction web ?

Parce que je suis très curieuse, j’aime bien découvrir différents secteurs d’activité. J’ai donc trouvé ce métier hyper intéressant.

Je suis aussi fascinée par tout le côté optimisation et par le fait de devoir répondre aux attentes des lecteurs.

J’ai donc trouvé la formation Rédaction web SEO via moncompteformation.gouv.fr ; et celle de Sunshine me correspondait le mieux. J’ai intégré la session du 4/01/2021 au 14/02/2021.

Qu’est-ce qui t’a paru le plus difficile dans la formation ? (Ce qui t’as fait sortir de ta zone de confort)

J’avais du mal à respecter la longueur des paragraphes demandée ! Le nombre de lignes, de mots, souvent j’écrivais trop ou pas assez. Au début, cette partie a été la plus compliquée pour moi.

Depuis la fin de ta formation quelles actions as-tu mises en place ?

J’ai eu ma certification en mars. Ensuite, j’ai pris un peu de temps pour trouver le bon statut. Je ne me voyais pas me lancer toute seule. Une co-stagiaire (Joséphine) m’a parlé d’une CAE vers Lyon (Coopérative d’Activité et Emploi) dans laquelle elle était. J’ai rejoint Omnicité (une CAE à Paris) le 7 avril et j’en suis ravie ! C’est LE format qui me convient le mieux. En plus, nous sommes très accompagnés, c’est ce qui caractérise la CAE. Je suis suivie pas une conseillère et j’ai accès à des formations, des ateliers…

Quels sont les avantages de la coopérative ? Y trouves-tu une sécurité financière ?

Pour l’instant je suis en contrat CAPE (Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise) en tant que porteuse de projet, en attendant d’obtenir le chiffre d’affaires que je souhaite. Ensuite, après un bilan, je deviendrai Entrepreneur-salarié. C’est un bon compromis car cela apporte de la sécurité (les fiches de paye, etc.).

Tout l’administratif est aussi facilité : je passe par la coopérative pour les factures et devis notamment.

En plus de ces aspects, l’avantage principal est de faire des rencontres avec des personnes différentes, de tous horizons…

La coopérative te met en relation avec de futurs clients ?

La coopérative nous en parle si jamais elle a une opportunité de mission. Mais dès fois, les clients peuvent arriver par l’intermédiaire d’autres entrepreneurs avec qui on échange.

Est-ce un peu le même principe que le portage salarial ?

Oui, dans le sens où tu cotises à la retraite, aux protections sociales. Mais avec le portage salarial, tu es obligé d’avoir un minimum de facturation par jour. Or, avec la CAE on décide de notre chiffre d’affaires. Tout ce qui est demandé est d’être régulier.

Depuis avril, as-tu pu avoir beaucoup de missions ?

Comme beaucoup, j’ai d’abord travaillé sur les plateformes (ex. Textbroker), pour m’entrainer, pratiquer… Je suis inscrite sur toutes les plateformes de rédaction. Mais, je sais qu’il ne faut pas trop s’éterniser dessus…

Ensuite, j’ai démarré une phase de prospection, j’ai envoyé beaucoup de  mails…J’ai également créé mon profil sur Malt et Codeur.

Et là, je suis en négociation pour une première grande mission avec une cliente dans le domaine du coaching. C’est sur le point de se concrétiser !

As-tu suivi une stratégie précise ? À court terme ? Long terme ?

Là, je me suis focalisée sur LinkedIn. Avant, je m’en servais comme CV, je ne postais pas. Maintenant je m’en sers de plus en plus. Par exemple, là, je me suis lancée dans le portrait des entrepreneurs de ma coopérative et j’en fais des posts.

C’est une stratégie gagnant/gagnant qui t’amène du trafic et donne de la visibilité à tes confrères

Oui, exactement ! Et j’adore échanger sur les parcours et projets d’autres entrepreneurs. 
Et via la coopérative j’ai suivi d’autres formations intéressantes comme le pitch commercial, par exemple. C’est pour cela qu’en ce moment, je suis à fond dans la prospection. Et, je suis en train de réfléchir à créer mon blog.

Puisque tu prospectes en ce moment, je vais te demander : quel serait ton client idéal ?

J’adore écrire sur différents sujets, mais évidemment, j’aimerai travailler dans le secteur du tourisme !

Merci beaucoup Wendy pour cet échange très intéressant et ton point de vue sur les coopératives d’activité, une option qui pourrait convenir aussi à nos futurs rédacteurs.
Nous te soutenons dans ta prospection et te souhaitons le meilleur pour ta carrière !

Je voudrais remercier Sandra et toute l’équipe Sunshine pour leur disponibilité et bienveillance. J’ai adoré la formation qui m’a vraiment confortée dans ma nouvelle orientation professionnelle. 


Retrouvez Wendy Macé sur notre blog le 19/07/2021 pour un article sur la rédaction web et le tourisme, bien sûr !

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire