Rédiger, écrire... une passion, un métier
16 astuces pour Ecrire un Article de Blog irrésistible et percutant

16 astuces pour Ecrire un Article de Blog irrésistible et percutant

Bonjour, Vous voulez plus d’astuces pour rendre vos articles croustillants? Inscrivez-vous pour le Calendrier de l’Avent Spécial Content en cliquant ici 😉

Le contenu est roi sur le web « Content is king ».

Pour autant, cela signifie aussi qu’il y a une multitude d’articles déjà présents sur le web et traitant certainement du sujet que vous souhaitez aborder.

Alors, dans cette jungle d’infobésité,

Comment écrire un article de blog irrésistible ?

Comment captiver votre audience ?

Comment vous démarquer de la meute ?

Parce que soyons clair, aujourd’hui, l’article de blog permet d’augmenter les visites sur votre site, amener de l’audience, vous faire connaître comme expert sur votre sujet… bref, attire des clients potentiels. Vous avez donc tout intérêt à vous différencier, car cela joue directement sur votre portefeuille.

Voici pour vous, et rien que pour vous, les astuces qui vont vous permettre de faire la différence et écrire un article de blog irrésistible

Comment écrire un article de blog

Comment écrire un article de blog irrésistible et percutant?

Écrire un article de blog nécessite de respecter plusieurs codes propres à la lecture sur écran et à la rédaction web. Mais écrire un article de blog irrésistible, c’est appliquer toutes ces techniques afin de remonter en tête des moteurs de recherche, mais aussi de séduire le lecteur.

En effet, rien ne sert d’être en tête des moteurs de recherche, si votre article ne convainc pas.

Imaginez un instant que vous soyez à la place de l’internaute : vous voulez des réponses à vos questions et si vous ne les trouvez pas, vous serez forcément déçu et vous quitterez le site rapidement même si c’est le premier résultat de la liste.

Il faut donc avant tout choisir un sujet pertinent. Par pertinent, j’entends qui va intéresser votre cible. Une fois ce choix fait, et il y a certainement une multitude de questions que se posent votre audience, vous allez vous attaquer à la rédaction proprement dite.

Un conseil : même si vous êtes expert dans votre thématique, faites quelques recherches avant de commencer la rédaction. Cela vous permettra soit d’apprendre des choses que vous ignoriez encore (on n’a jamais fini d’apprendre), soit de vous remettre en mémoire l’astuce qui tue et que vous aviez oubliée.

ecrire un article de blog captivant

16 astuces pour rédiger un article de blog captivant

Les astuces décrites ici sont facilement applicables et prennent peu de temps. En les suivant, vous gagnerez en efficacité, en visibilité et en pertinence. À vous de choisir celles qui vous parlent le plus !

Attirer les clics

La première chose que voit votre futur lecteur avant même de cliquer sur votre site, c’est le titre de l’article. Choisissez un titre percutant qui résume à la fois le problème et la solution. Ajoutez un soupçon de mots à fort potentiel émotionnel et vous avez tout gagné.

Vous voulez un exemple ? Vous préférez quoi :

La théorie de la relativité expliquée par l’observatoire national des Théories

ou

Découvrez comment la théorie de la relativité a changé nos vies en mieux !

Le premier titre annonce une looooonnnnggggguuuue lecture soporifique.

Le second met l’eau à la bouche et semble accessible.

Prendre de l’espace

Le web a cela de bien que l’on n’est pas limité par la place de l’encart réservé à l’article. Ne vous privez pas d’aérer votre texte. Il sera d’autant plus lisible, surtout par les internautes qui consultent sur mobile. Et ils sont de plus en plus nombreux.

Sauter des lignes.

Aérer vos paragraphes.

Jouer avec la ponctuation.

Choisissez une typographie lisible et bannissez les contrastes trop vifs.

Bref… faites tout ce que vous pouvez dans la forme pour un confort de lecture optimal sur n’importe quel support.

Structurer votre texte

Si vous écrivez un texte d’une traite sans faire de parties et de sous-parties, vous allez perdre de l’audience. Pourquoi ? Pour deux raisons en fait :

  • D’une part, pour la lisibilité (encore elle !) : Eh oui, les parties permettent de suivre la progression du texte
  • D’autre part, pour les habitudes des internautes : la présence de contenu est tellement dense sur le web, qu’ils lisent généralement le titre et l’intro puis passent directement au survol des sous-titres. Si ceux-ci sont engageants, alors ils se lanceront dans la lecture complète.

Ne lésinez pas sur les paragraphes et trouvez des titres percutants pour chaque partie.

Mettre des images

Un article sans image, c’est un peu comme une brioche sans beurre. C’est rance et très indigeste. Aussi, pour garder le lecteur et lui donner envie de continuer, stimulez-le visuellement avec des photos, des gifs que vous disséminerez dans votre article et qui rajoutera encore au contexte.

Choisissez vos photos avec soin et évitez de prendre celles que l’on voit déjà partout. Il y a de nombreux sites de photos libres de droits (oui hein… on n’a pas le droit de mettre des photos sans le consentement de leurs auteurs) où vous trouvez sûrement votre bonheur.

Aller dans le détail

Si vous remarquez bien, quand vous tapez une requête sur une thématique, par exemple « comment écrire un article de blog », vous allez avoir toute une liste qui vous sort. Et si vous lisez deux ou trois articles, vous allez vite vous rendre compte que la plupart disent la même chose.

Alors, bien sûr, que la recette de base pour faire un bon article de blog reste la même. Mais ce qui va faire la différence pour rendre votre article de blog irrésistible, c’est que vous allez le détailler un max pour permettre au lecteur de l’appliquer immédiatement.

Par exemple, si vous parlez de la méthode des 5W pour explorer votre sujet. Eh bin, vous dites en quoi consiste cette méthode… histoire que l’internaute n’ait pas à aller chercher ailleurs ce que cela signifie.

Être clair

Quand vous lisez un livre, vous n’avez pas envie de lire avec un dictionnaire à côté ! Pour l’article de blog, c’est pareil. Si vous utilisez un vocabulaire trop technique, personne ne va rien comprendre à part les experts et ce ne sont peut-être pas eux votre cible.

Pensez au lecteur et vulgarisez au maximum les aspects techniques de votre sujet. Ainsi, il sera accessible et ne ressemblera pas à Wikipédia non plus.

Mettre de la couleur dans les mots

Rendre un article accessible ne veut pas dire utiliser un vocabulaire pauvre. Au contraire ! Plus votre vocabulaire sera riche et imagé, plus votre lecteur appréciera, car il prendre du plaisir à le lire.

Variez votre vocabulaire.

Evitez le sempiternel être et avoir

Utilisez des métaphores

Bref… rendez votre texte vivant.

Être concis

Vous n’êtes pas en train de rédiger un livre de 300 pages, mais un article de 500, 1000 mots ou plus. L’internaute a besoin que vous alliez droit au but. Il va donc falloir adapter votre style pour faire des phrases courtes et pertinentes tout à la fois. Le but du jeu de la concision est aussi un critère déterminant pour Google. Le roi du web n’aime pas les phrases trop longues. Il ne faut donc pas le contrarier avec des phrases à rallonge pour ne pas être pénalisé.

Utiliser la proximité

Pour reprendre mon exemple de tout à l’heure avec les titres sur la théorie de la relativité. Mais si… rappelez-vous !

La théorie de la relativité expliquée par l’observatoire national des Théories

ou

Découvrez comment la théorie de la relativité a changé nos vies en mieux !

Vous ne vous sentez pas plus proche… plus concerné par le second titre ? Bin si ! Parce qu’il annonce clairement qu’il va parler de quelque chose qui vous concerne, vous touche directement.

C’est la loi de proximité héritée du journalisme. Pour reprendre un exemple journalistique parlant (même si sa connotation négative me hérisse le poil)  :

Vous serez plus touché par une catastrophe qui se produit à côté de chez vous qu’à l’autre bout du monde. Et pourtant, c’est tout aussi atroce. Mais comme ça se passe loin, vous vous sentez moins concerné.

Donner confiance à vos lecteurs

Contrairement à la vie réelle où vous pouvez juger une personne digne de confiance ou non par votre ressenti quand vous discutez avec elle, le web, lieu virtuel par excellence, ne permet pas ce contact direct.

Il faut donc passer par l’écrit pour établir le lien de confiance.

Et la confiance va s’établir par des informations fiables. Cela signifie que vous devez vérifier systématiquement que l’information que vous délivrez est fraîche, toujours d’actualité et correspond bien aux méthodes relatives à votre sujet.

Ajouter le piment SEO

Pour que votre article soit lu, il faut qu’il soit vu.

Pour cela, vous allez rajouter le ou les mots clés dans votre article. Le mot clé, en bref, c’est un mot ou un groupe de mots fréquemment tapé par les internautes. Quand l’un des internautes tape ce mot clé, Google doit pouvoir lui proposer votre article, car il aura repéré que votre texte traite bien de ce sujet.

À vous de bien choisir vos mots clés en fonction du sujet de votre texte.

Soignez la ponctuation

Je vais reprendre un exemple bien connu et qui me fait rire d’ailleurs :

À table. On mange, les enfants !

À table, on mange les enfants !

Une virgule peut totalement changer le sens d’une phrase. Donc, vérifiez votre ponctuation, car vous pourriez dire totalement l’inverse de ce que vous souhaitez.

Commencer par l’essentiel

L’internaute n’a pas de temps à perdre. Le web lui permet d’obtenir une réponse immédiate à sa question et c’est ce qu’il veut. Donc si votre sujet traite de la façon de planter les choux, n’attendez pas le dernier paragraphe pour donner la méthode. Sinon, personne ne la lira, car personne n’aura attendu d’ingurgiter un article de 1000 mots soit environ 7 minutes de lecture pour savoir (ENFIN !) comment planter les choux.

Faire mieux que le voisin

Si vous êtes sur un sujet très concurrentiel, il faut faire mieux que vos concurrents si vous voulez vous démarquer. Il y a plein de façons de faire mieux comme :

Faire plus long : il a rédigé 1000 mots, faites en 2 000

Faire plus détaillé : il a donné 25 astuces, faites en 26

Faire plus concis : il n’a pas mis de sommaire en début d’articles, faites-le

Etc…

Faites mieux que lui d’une façon ou d’une autre.

Rester authentique

Vos idées et vos valeurs doivent transparaître dans vos articles. Si vous êtes touché par les problèmes environnementaux, la cause animale ou tout autre chose, vous pouvez le glisser dans vos articles, même si votre sujet est à des millions d’années-lumière de cela. Restez toujours en accord avec vos valeurs. Ne rédigez pas un sujet à contrecœur parce que, de toute façon, il sera mauvais.

Ne copier pas

Même si vous trouvez l’article de votre concurrent excellent, ne le copiez pas. Cela vous pénalisera à plus d’un titre :

D’un point de vue référencement naturel : Google n’aime pas le duplicate content

D’un point de vue entrepreneurial : les internautes ne verront pas de différence entre votre site et celui de votre concurrent donc 1 chance sur 2 qu’il vous contacte à vous.

Au contraire : fixez-vous un challenge. Bougez l’angle de la caméra et essayez de trouver votre façon de traiter le sujet.

écrire un article de blog

Conclusion 

Écrire un article de blog irrésistible dépend du « faire », mais aussi de l’ « être ».

Le « faire », ce sont toutes les techniques de rédaction web qui tiennent compte des spécificités du web et de la lecture sur écran.

L’ « être » , c’est vous. C’est l’âme de votre entreprise, de votre site, de votre blog.

Sandra de https://superwriterweb.fr

Ce qui va faire que votre article est unique est que votre blog est l’endroit où vous pouvez vous montrer tel que vous êtes, avec vos valeurs et vos idées, votre façon propre d’analyser un sujet et de donner des conseils.

Et vous ? Quelles astuces utilisez-vous pour écrire des articles de blog irrésistibles ?

.

formation rédaction web/ lancer son site/blog

Vous avez envie de vous former à la rédaction web ? Découvrez  la formation rédaction web pour booster pour stratégie de contenu 😉

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci pour cet article pertinent et pleins de bons sens.

    Deux choses :
    1/ Éviter les titres racoleurs, personne n’aime ça et cela enlève votre valeur professionnel
    2/ Il serait sympa de faire la ToDoList d’un article, succinct et mémorisable.

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu