fbpx
Rédiger, écrire... une passion, un métier
Devenir rédacteur web : les fondamentaux à connaître avant de se lancer !

Devenir rédacteur web : les fondamentaux à connaître avant de se lancer !

Vous aimez écrire et vous souhaitez vivre de vos écrits ? Le métier de rédacteur web est une solution. En freelance web ou en salarié, il rédige le contenu web, en appliquant les techniques propres à la rédaction web, destiné à faire grimper les sites et blog en tête des SERP. Comment devenir rédacteur web ? Combien gagne une rédactrice web ? Quelle tâche accomplit-il au quotidien ? Quel est le rôle du rédacteur freelance ? De quoi a-t-il besoin pour travailler ? Focus sur ce métier du web…

Comment devenir rédacteur web ?

comment devenir rédacteur web

Si vous ne le savez pas encore, la rédaction web est une façon de rédiger qui s’appuie sur des techniques de communication spécialité écriture web. Il s’agit d’écrire bien sûr pour les humains, à savoir les internautes qui lisent les articles sur le web, mais aussi pour les algorithmes des moteurs de recherche afin de le rendre visible dans la multitude de résultats sur une requête.

Tout l’enjeu est là et c’est en cela que la rédaction web est radicalement différente de l’écriture print. Pour devenir rédacteur web, et surtout un bon professionnel, il faut donc maîtriser les particularités de cette écriture. C’est pourquoi le rédacteur freelance est souvent assimilé au journaliste web et dans Google, Yahoo et les autres, vous tombez sur des résultats qui vous orientent vers l’école de journalisme.

C’est une voie en effet pour accéder au métier. Mais vous pouvez tout aussi bien vous former sur le tas en glanant à droite à gauche, le web est suffisamment vaste pour cela, les infos qui vous permettront d’acquérir les compétences nécessaires. Pour compléter votre apprentissage, vous pouvez aussi vous jeter à corps perdu sur les plateformes de rédaction qui pullulent sur le web. Ce sera très formateur même si cela n’est pas rémunérateur… du moins dans les premières années.

Vous pouvez enfin vous orienter vers une formation rédaction web qui vous permettra d’acquérir les bons automatismes et les connaissances complètes sur le métier. C’est un gain de temps et d’énergie considérable. Pour autant, de nombreuses filières, notamment en sciences humaines et sociales, proposent ce type de formation en cursus scolaire.

Pour les personnes en reconversion professionnelle, vous pouvez vous diriger vers des organismes de formation en formation rédacteur web à distance ou en présentielle, courte ou longue, éligible à financement ou payable de votre poche… ce sera à vous de choisir.

Le rôle du rédacteur web pro dans la chaîne du web

En mutation constante, le web créait de nouveaux emplois et affine les profils qui rentrent dans la chaîne marketing. En effet, la plupart des sites et blogs présents sur la toile, 1 milliard et quelques aux derniers sondages, n’ont qu’une ambition : grimper dans les moteurs de recherche pour se retrouver dans le trio de tête. Et pour arriver dans ce fameux Triangle d’or comme l’appellent les pros du web, il faut rendre son site visible.

Pour cela, les référenceurs et les stratégistes SEO se donnent un mal de chien afin de comprendre et d’analyser les dernières tendances des algorithmes de Google et consorts. Et une fois que les sujets ont été élaborés, les mots clés trouvés, le chef éditorial a besoin du rédacteur web afin de rédiger des articles pertinents et efficaces qui propulseront son site à la vitesse de la lumière.

Le métier de rédacteur s’insère donc à plusieurs niveaux dans la chaîne de l’inboud marketing. Il est la plume qui représente l’entreprise vis-à-vis des internautes, propageant son image de marque et sa notoriété, à travers la rédaction de contenu de qualité bien senti et bien rédigé.

Mais son rôle ne s’arrête pas là. Il doit également maîtriser les techniques de référencement naturel, autrement appelé SEO, afin de séduire les moteurs de recherche et appliquer les techniques permettant à son texte, et donc au site de son client, d’être visible sur la toile.

Les missions de la rédactrice web : chercher, rédiger et optimiser

équation salaire et client

Au quotidien, le métier de rédacteur web est très riche et très varié. La rédaction web y tient une place prépondérante. En effet, le service qu’il vend à ses clients est forcément un texte rédigé selon les consignes énumérées dans le briefing. Mais pour arriver à rédiger son contenu web, il va devoir d’abord fouiller la thématique de son client afin de s’en imprégner complètement. Il y a donc un travail de recherche préalable à toute rédaction.

Vient ensuite la phase de rédaction. La structure de l’article est parfois donnée par le client ou laissée libre à l’appréciation du rédacteur. Il faut ensuite mailler, relire et optimiser pour répondre à la double problématique du web : attirer les lecteurs et satisfaire les requêtes des moteurs de recherche, encore via le fameux SEO. Il s’agit donc de bien plus qu’un simple travail d’écriture, car de nombreuses contraintes sont au programme.

De fait, les tâches du rédacteur web sont riches et variées. Et c’est l’un des métiers du web où la curiosité est une qualité fort appréciée. Mais au-delà des spécificités de l’écriture web, la richesse du métier vient aussi de la diversité des thématiques traitées dans une journée et de la pluralité des textes demandés par le client.

Du serrurier au vêtement pour bébé en passant par le site de voyage, tous les clients ont des univers bien particuliers qu’il faudra explorer. Mais si certains ont besoin de fiches produits optimisées, d’autres mises sur des articles de blog réguliers et une home page bien présentée. Vous l’aurez compris le rédacteur web ne s’ennuie jamais, car il rédige des textes très divers sur des sujets totalement disparates… et tout cela dans une seule et même journée.

Le salaire du rédacteur web : en freelance et en salarié

cesser de se dévaloriser

Comme vous l’avez peut-être vu par ailleurs, les métiers du web sont en plein essor actuellement. Et le métier de rédacteur web ne fait pas exception à la règle. En effet, la demande est croissante tant en entreprise pour une embauche en CDD ou CDI qu’en freelance web où les sites d’annonces de missions se multiplient.

Le contexte s’y prête bien entendu. Imaginez 1 000 400 000 sites sont actifs sur le web. Ça donne le tournis ce chiffre, non ? Sur ce nombre ahurissant, une partie est francophone. Et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi ce marché explose : tout le monde, entreprise, PME, TPE, artisan ou encore infopreneur y voit l’Eldorado du renouveau économique. Le marché n’a pas de frontières et il faut absolument être sur le net pour se faire sa place au soleil.

C’est donc autant de clients potentiels pour le rédacteur web. Et certaines entreprises ont donc décidé, ayant compris le potentiel et l’intérêt d’avoir un rédacteur web dans sa manche, d’en embaucher directement au sein de leur cellule éditoriale. Le salaire débute alors autour des 1850 euros selon les dernières tendances.

Quant au rédacteur freelance, il navigue sur un terrain de pêche immense pour hameçonner les clients qui préfèrent avoir recours à des indépendants. Pour autant, tous ne se font pas leur place au soleil manquant de technicités. Mais les bons rédacteurs web empochent un chiffre d’affaires de 2 000 € mensuels dès leur première année d’activité. Ensuite… il n’y a qu’eux qui peuvent vous révéler leur salaire, mais le bruit court que l’on peut gagner jusqu’à 4 000 euros par mois.

De quoi a besoin le rédacteur web pour travailler ?

les outils du rédacteur web

De pas grand chose, vous répondront certains. Et ils n’ont pas tout à fait tort. En effet, la base de départ en matériel pour devenir rédacteur web consiste à avoir un ordinateur avec Word et une bonne connexion internet. Autant dire qu’il y a zéro investissement à faire. Et cela est une bonne chose, car elle permet à beaucoup de se lancer sans avoir un poids financier sur le dos dès le départ.

Par contre, le rédacteur web, les bons pros, utilise des outils gratuits, mais aussi payants pour arriver à rédiger des textes de qualité. En effet, ce ne sont que les contenus pertinents et efficaces qui sont demandés par le client. Et pour obtenir un bon score dans les moteurs de recherche, il y a quelques petites astuces et outils à connaître.

Dernier petit conseil pour la route : si vous souhaitez démarrer votre activité de rédacteur web en freelance, optez pour le statut de l’autoentreprise, ou maintenant du microentrepreneur. Cela vous évitera des frais mensuels importants et vous permettra de débuter en vous concentrant sur l’essentiel : votre nouveau métier.

Notez cette article
5/5

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu